jeudi 29 septembre 2011

Des ordinateurs comprenants au service du tourisme

J'ai déjà eu l'occasion de parler ici d'un moteur d'analyse de calendriers touristiques : à partir d'une description en texte libre d'un événement, le moteur reconnaît les dates et les informations temporelles et est ainsi capable, notamment, de mettre à jour un calendrier automatiquement. L'intérêt d'un tel outil réside dans le fait qu'il associe facilité de saisie d'une part et facilité de consultation d'autre part.

J'aimerais aujourd'hui parler d'un moteur d'analyse de textes, à la fois proche et complémentaire de celui-ci. J'ai le plaisir, dans le cadre de l'APIL, de participer au projet Gramlab, qui a pour ambition de mettre des outils d'analyse linguistique à disposition des non-spécialistes (enfin, des geeks quand même). Ces outils sont, de plus, disponibles sous licence OpenSource.

Repérer les communes
Ce projet en est à ses débuts, une première version d'un premier démonstrateur est cependant déjà disponible en téléchargement. Ce CityAnnotator prend, justement, en entrée un texte libre d'événements touristiques (fourni par le Gal Othe Armance); y repère les noms de villes et retourne le code postal correspondant.

On voit bien l'intérêt d'un tel outil, notamment couplé à celui mentionné précédemment, car le nombre de fêtes, manifestations et autres festivités peut être important sur un territoire et tout ce qui permet de faciliter la mise à jour d'un calendrier tout en permettant une consultation aisée est le bienvenu.

C'est pas si facile !
Et la tâche n'est pas si triviale qu'il y paraît à première vue car, en s'y penchant un peu, on s'aperçoit que tout cela est fort ambigu.
Que penser de ces noms propres qui se prennent pour des noms communs, parfois avec une certaine poésie comme Contes, Folies, Racines, Feux, Fêtes, Val, et même .... Paris.
Que penser également de ces villes qui hésitent entre plusieurs départements : Lignière, c'est dans l'Aube, le Cher, le Loir et Cher, la Somme... et Auxon, l'Aube ou la Haute-Saône.. ?
Ou encore, et ils sont nombreux, de tous ces Saints qu'il faut savoir voir ?

A vous de jouer
Le moteur d'analyse est disponible actuellement en version Alpha que vous pouvez tester pour peu que vous ayiez de bonnes compétences en informatique.
A défaut, vous pouvez, par exemple, jouer au jeu des jumelages :

Pourquoi ne pas jumeler Bougon et Crèche, tous les deux dans les Deux-Sèvres, Sonchamp avec un des nombreux Villeneuve, Les Arcs avec La Flèche...
Avec quoi allez vous jumeler Piano (en Corse !) ?.

lundi 26 septembre 2011

La cartographie au service du e-tourisme : Lancement du portail Internet touristique du Groupe d'Action Locale Othe-Armance


Ervy le Chatel, le 22 Septembre 2011. Le GAL Othe Armance annonce le lancement officiel du portail Internet touristique Othe Armance en Champagne, fruit du rapprochement entre les offices du tourisme du Val d'Armance, du Pays d'Othe - Vallée de la Vanne et du Chaourçois, sous l'initiative et la coordination du Groupe d'Action Locale Othe-Armance.

Ce portail Internet offre aux touristes de précieux renseignements à l'échelle de 89 communes du sud-est de l'Aube, faisant la promotion de plus de 220 prestataires touristiques. Patrimoine, sport et loisirs, manifestations annuelles, produits du terroir, hébergement-restauration et informations pratiques y sont scrupuleusement répertoriés.

L'originalité de la démarche est la présentation des différents prestataires et activités touristiques sur une même carte interactive dès la page d'accueil, permettant un accès rapide à toutes les informations souhaitées.

Le GAL Othe-Armance met en œuvre le programme européen LEADER 2007-2013 qui vise à développer durablement le tourisme sur les Pays d'Othe et d'Armance.

L'ensemble des sites permet de constater que le patrimoine bâti en Pays d'Othe et d'Armance mérite la visite, et que de véritables trésors artistiques sont à l'abri d'églises non moins intéressantes. Les itinéraires découverte des musées, châteaux et moulins, le patrimoine naturel, les nombreux artistes mais aussi les bases de loisirs, les plans d'eau, les activités équestres, le quad et le paint-ball, le golf, le tennis, les plans d'eau et rivières où l'on peut pêcher, les circuits de randonnée ainsi que les produits du terroir invitent les touristes à venir découvrir et admirer les nombreuses spécificités du territoire Othe-Armance.

lundi 30 mai 2011

Le calendrier des événements touristiques

Summary: keeping a calendar of tourism information uptodate can time consuming, A calendar need to be updated quickly with information coming from different sources, often at the last time. In the same time, e-tourists wish to access a convenient search interface.
This article points to an online demo which analyses full text event descriptions and transform them into calendar entries ...and viceversa.  
"Ca serait bien que les internautes puissent choisir une date et avoir la liste des manifestations correspondant à cette date sur mon territoire."

C'est simple, un formulaire pour que l'agent saisisse les événements, un champs de saisie pour que l'internaute indique la date, et le tour est joué.

Il faudra probablement affiner un peu, voire beaucoup : la manifestation doit commencer avant la date indiquée ou le même jour, se terminer après ou le jour même, les marchés tous les dimanches, mercredi et jours fériés nécessitent qu'on se penche un peu sur la question, de même que les tous les premiers dimanche de mai à septembre ...

Tout cela nécessite un petit travail d'analyse en amont, le format Tourinfrance fournit des indications sur la façon de représenter ces données, qu'il faut savoir prendre en compte... ou pas, en fonction de la réalité du territoire.

"Ah oui, mais des événements, on en a beaucoup, ça change tout le temps, les organisateurs du concours de pétanque nous donnent l'information au dernier moment, il faut qu'on puisse saisir l'information le plus rapidement possible, voire simplement copier/coller l'email que l'on vient de recevoir."

Aïe, le cercle, et sa quadrature, pointe son nez ! Structure des données vs saisie libre, autrement dit information structurée vs information non-structurée(i) . D'un coté, les événements sont décrits "en texte libre", venant de sources différentes, sans normalisation, et de l'autre, on souhaite proposer à l'internaute une recherche par date (voire par type d'événement, par lieu, ou autres critères...).

Une solution réside peut être dans les travaux de recherche d'un jeune doctorant, Charles Teissedre, qu'il poursuit dans le cadre de son contrat CIFRE avec Mondeca.

Il a en effet conçu et développé un programme qui analyse les descriptions d'événements, et en extrait les dates, heures. Le programme est bilingue et comprend l'anglais et le français.

L'interface de démonstration propose de saisir un texte et d'en obtenir l'analyse. Une zone de texte permet de saisir une phrase (en français ou en anglais selon le choix que l'on a fait) et un simple clic met à jour le calendrier. On peut également exporter un fichier rdf qui montre l'analyse effectuée.

Les résultats de la phrase de démonstrations sont assez bluffants :
Open Monday to Friday, 9am through 6pm. Latenight thursday until 10pm,

A tester directement sur http://client2.mondeca.com/AccessPeriodEditor/.

A vos claviers !


(i) on pourra lire "Valorisation de l'information non-structurée" à télécharger ici

samedi 9 avril 2011

Une petite claque à la règle des trois clics

Les cahiers des charges de sites Internet contiennent assez invariablement des injonctions comme "la Règle des trois clics doit être respectée" ou bien "chaque information doit être accessible en moins de trois clics".

Pourquoi pas ! Mais cela pose assez vite d'autres questions :

Pourquoi ? les études sont sur ce sujet contradictoires, et arrivent à des conclusions parfois opposées. Par exemple Joshua Porter ne voit aucun lien entre satisfaction des utilisateurs et nombre de clics, alors que Mtei et Zaphiri y trouvent une relation directe.
L'argument de bon sens ("bah oui ! c'est mieux si l'information est disponible rapidement") est donc discutable d'un point de vue ergonomique.

Clarté ou concision ? le point le plus discutable de cette règle est évidemment son apparente contradiction avec l'injonction qui suit rapidement dans les mêmes cahiers des charges "le site doit être clair et concis". Voilà donc qu'il faudrait diminuer la profondeur de navigation d'un site Internet pour répondre à la règle des trois clics, et diminuer dans le même temps la densité des pages pour convenir à celle de la concision.

Pour aller où ? Bon, on peut se débrouiller avec cette contradiction, et admettre que toutes les informations ne sont pas d'importances égales, que certaines doivent être mises en avant, et que les informations les plus pertinentes doivent être accessibles avec le moins de clics possibles. Certes, mais il n'y a pas vraiment de lien entre information importante et nombre de clics. A titre d'exemple, les 10 premiers sites retournés par Google pour la requête Tourisme permettent d'accéder aux informations légales en... un seul clic, et c'est bien comme ça !

A partir d' où ? Même si ce n'est pas explicite, on comprend généralement que la règle des trois clics doit s'appliquer à partir de la page d'accueil. Cependant, optimiser son référencement naturel demande que l'on spécialise des pages par mot-clef, et le référencement payant implique une spécialisation des pages par annonce. Ainsi, sur un échantillon d'une dizaine de sites Internet, le pourcentage d'internautes arrivant sur le site Internet par la page d'accueil varie de 71% à ...8%.

Pour quoi faire ? C'est évidemment le point important, qui doit être pris en compte dans la réflexion amenant à l'élaboration du cahier des charges, et qui doit se traduire dans sa rédaction.
On pourra lire quelques éléments à ce sujet dans les conclusions de notre étude sur les sites Internet (Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet).

Cette question se traduit différemment selon la nature du site et le métier du prestataire.

L'ergonome parlera de tâche utilisateur : qu'attend-on de l'utilisateur ? quels résultats doit-il obtenir et dans quel environnement ? C'est très certainement une des causes des différences entre les résultats des études mentionnées plus haut : une tâche et un environnement différents impliquent des résultats différents.

L'agence marketing parlera de conversion et mettra l'accent sur les pages d'achat ou de contact.

Plus globalement, on parle d'Objectifs et l'on utilisera des outils de suivi de trafic et de navigation pour évaluer l'efficacité de la structure de son site.

C'est sur ce dernier point, ce "Pour quoi faire", que le cahier des charges doit être d'une grande clarté, et qui pourra guider le prestataire dans ses propositions, qu'il soit ergonome, agence web, agence marketing, agence SEO, SEM... et qui lui permettra d'apporter les propositions les plus pertinentes, et c'est à lui qu'il incombe d'y apporter des réponses qu'il est souvent inutile, voir contre-productif, d'intégrer dans le cahier des charges.

lundi 4 avril 2011

Festival en Notes

Festival en Othe, le jeu de mots est plaisant !

Il recouvre pratiquement trois festivals :

les jours mabouls, trois jours de concerts et de fête à Aix en Othe, le cabaret itinérant propose tout un parcours de concerts sur deux départements et deux régions, de Barzingault à Villemoiron dans l'Aube aux Soeurs Pelisson à Villeneuve l'Archevêque dans l'Yonne en passant par Pierre Perret à Saint-Florentin ou Vincent Bardin à Bouilly et Migennes. C'est également le Festi'Coccinelle qui, pour reprendre l'expression consacrée, s'adresse au jeune public.

Au carrefour de tout cela, une organisation sans faille menée par l'équipe de permanents, et un site Internet qui doit présenter les spectacles et les artistes, faire voir et entendre, donner le programme, permettre la réservation, porter l'esprit du festival et des festivals...
Bref, un site web festif, informatif et marchand, avec ce qu'il faut de réseaux sociaux, twitter, youtube, myplace et flux rss...

Et parce qu'un tel festival ça change tous les ans, toutes les semaines voire tous les jours, parce que Môssieur Maboul a toujours quelque chose de nouveau à dire, le site doit être simple à mettre jour. Il faut que chacun dans l'équipe du festival, permanent, stagiaire ou bénévole, puisse simplement ajouter un article, modifier une date, ajouter ou enlever une playlist...

Voilà pour l'essentiel l'esprit du cahier des charges du site Internet que nous avons accueilli avec enthousiasme. Nous avons construit, en collaboration avec l'équipe du festival, un site Internet autour d'un système de gestion de contenu, enrichi de différents modules adaptés aux besoins du festival.
Quelques évolutions sont encore prévues, et j'ai cru entendre qu'une cartographie des lieux du festival serait bientôt mise en ligne.

samedi 19 mars 2011

Othe Armance en Champagne, un nouveau territoire

Rassembler les énergies pour créer un nouveau territoire touristique, voilà l'ambition que s'est donnée le Groupe d'Activité Locale Othe Armance. Aux confins de la Champagne, de l'Ile de France et la Bourgogne, rassemblant le Pays d'Armance, le Chaourçois et le Pays d'Othe et de la Vallée de la Vanne, ce nouveau territoire touristique avait d'abord besoin d'un nom : ce fut Othe Armance en Champagne.
Un projet qui porte déjà des fruits : une équipe, animée par le GAL, qui échange sur les pratiques touristiques, le financement et l'accueil d'une importante structure d'accueil touristique à l'horizon 2015, et, très bientôt, un site Internet bientôt en ligne.
Ou plutôt quatre sites, puisque ce projet Internet est l'occasion de mettre un coup de neuf aux sites existants des Offices de tourisme de Pays qui , tout en gardant leurs caractères propres, vont être rendus plus homogènes.
Le site du GAL, quant à lui, présente quelques avancées intéressantes : mise en place d'une base de données touristique sur l'ensemble du territoire, carte interactive des prestataires, génération automatique des contenus des sites Internet des Offices de Tourisme, mise à jour automatique des actualités... Quelques fonctions intéressantes qui rendent ces sites vivants et rendent de réels services aux internautes.